SignatureContratBallancourt14.11.17

L’année 2017 aura été importante dans la collecte des subventions pour Ballancourt-sur-Essonne, tout particulièrement pour celles qui lui ont été attribuées par le Conseil Départemental.

Dès le 16 janvier dernier, était adoptée une subvention de 177 532 € dans le cadre du plan de relance pour l’investissement des communes mis en place par notre nouvelle majorité départementale dès notre élection.

Ces crédits ont vocation à financer 60% des travaux de mise en accessibilité de la rue du Petit Moulin et de l'allée du Petit Moulin.

Autre événement, tout récent celui-ci, l’adoption par le Conseil Départemental du Contrat de Territoire de Ballancourt qui court jusqu’en 2020 et qui a été signé officiellement le 14 novembre dernier.

Dans le contexte actuel de désengagement de l’Etat vis-à-vis des communes, ce soutien du Conseil Départemental est plus que jamais absolument essentiel pour leur développement.

Ces contrats lient le Département et les Communes sur la durée du mandat pour mettre en œuvre des projets structurants pour leur avenir.

De nombreux équipements ou travaux qui font désormais partie du paysage Ballancourtois, ont déjà été réalisés par le passé grâce à ce type de contrat.

Inauguration Gâtichanvre 29.09.17

Le 29 septembre 2017, ont été inaugurées les installations de Gâtichanvre à Prunay-sur-Essonne.

De nombreuses personnalités ont répondu à l’invitation de Nicolas DUFOUR, Président de Gâtichanvre , Guy CAPPE , Président de la SPL SIGAL et Patrick PAGES  Maire de la commune.

Je citerai notamment Jacques MEZARD, Ministre de la Cohésion des Territoires, Josiane CHEVALIER, Préfète de l’Essonne, Jean-Raymond HUGONET, Sénateur de l’Essonne, François DUROVRAY, Président du Conseil Départemental, Gérard HEBERT, Conseiller régional d’Ile-de-France, Jean-Jacques BOUSSAINGAULT, Président du Parc Naturel Régional du Gâtinais français (PNR), Bernard BOULEY, suppléant du Député, et de nombreux maires et élus locaux.

Le Département est très attentif à ce programme et a financé le démarrage de l’opération.

Le Parc Naturel Régional du Gâtinais français a également apporté un soutien fort au projet qui a été en premier lieu la mise en culture du chanvre, une plante tombée en désuétude au moment  de la révolution industrielle, qui a ainsi été réhabilitée grâce à ses nombreuses qualités tant agricoles qu’en termes d’écologie et de débouchés.

CPAM 

Hier 11 septembre, le Conseil Départemental a décidé l’attribution d’une subvention de 809 515 € pour la Commune de Ballancourt-sur-Essonne, afin de mener à bien les actions proposées dans son Contrat de Territoire qui court jusqu’en 2020.

Dans le contexte actuel de désengagement de l’Etat vis-à-vis des communes, ce soutien du Conseil Départemental est plus que jamais absolument essentiel pour leur développement.

Ces contrats lient le Département et les Communes sur la durée du mandat pour mettre en œuvre des projets structurants pour leur avenir.

Pour le mandat en cours ce sont les enfants qui sont à l’honneur dans le contrat de Ballancourt.

Avec la fermeture de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM), rue Joseph Louis Lesage, dont les permanences sont désormais accueillies dans les locaux de la CCVE, est né le projet de racheter les locaux pour y créer un accueil de loisirs sans hébergement.

Un plus évident pour les petits Ballancourtois, mais aussi un projet très lourd financièrement.

C’est donc le dossier central du Contrat de Territoire soumis par Ballancourt au Département.

Le contrat adopté prévoit aussi l’installation d’une pompe à chaleur à l’Espace Daniel SALVI.

Enfin la création de deux toilettes publiques est inscrite au contrat, la première au parc Christian IMBERT, la seconde sur le stade.

L’ensemble de ces actions proposées par la commune de Ballancourt mobilisera un budget de 2 612 236 €. La subvention du Conseil Départemental de 809 515 € représente donc 31% du budget global.

EcoTourThales11.07.17 

Le 11 juillet 2017, Essonne Développement et la communauté de communes du Pays de Limours signaient le troisième avenant de la convention de partenariat qui les lie depuis 2014. Une collaboration en faveur du développement économique du Pays de Limours qui évolue dans un cadre législatif en mutation.

L’agence renforce l’ingénierie technique et financière apportée aux communes et à l’intercommunalité dans l’objectif de renforcer l ‘attractivité du territoire.
Jean Raymond HUGONET, Président de la communauté de communes et moi-même avons profité de l’occasion pour une visite de terrain avec l’ensemble des maires et les conseillers départementaux Laure Darcos, Brigitte Vermillet, Dany Boyer et Guy Crosnier. François DUROVRAY, Président du Conseil Départemental, était également présent à ces rencontres avec les forces vives de l’Essonne.

SignatureContratRuralite29.6.17

J’en avais parlé dans un article récent,  l’Etat a décidé de retenir, pour l’exercice 2017, 7 actions qui seront financées dans le cadre du Contrat de Ruralité de la Communauté de Communes du Val d'Essonne.

Une décision qui valorise le travail important réalisé par la CCVE en lien étroit avec les communes de son territoire, et tout particulièrement Ballancourt-sur-Essonne et Mennecy qui sont parties prenantes au Contrat de Ruralité du Val d'Essonne.

Ce matin, 29 juin, la décision de l'Etat a été officialisée par la signature de la convention financière pour 2017 de notre Contrat de Ruralité.

L'Etat apportera un concours financier de 154 533 €, cette année, qui permettra la mise en oeuvre de 7 actions : 

  • La redynamisation du secteur commercial de Turelle à Ballancourt-sur-Essonne pour 21 534 €
  • Des travaux de requalification de la gare routière et des espaces de stationnement de la gare de Baulne/La Ferté Alais pour 26 666 €
  • Des études pour la mise aux normes PMR d'arrêts de bus des lignes régulières du réseau du Val d'Essonne pour
    60 000 €
  • L'implantation d'une borne intercative en lien avec le site internet dédié au développement touristique du Sud Essonne pour 11 334 €
  • Le développement de l'enseignement de la musique assistée par ordinateur et des multimédias pour 5 000 €
  • L'acquisition d'équipements pour la Halle des sports intercommunale à Champcueil et le futur Aquastade à Mennecy pour 20 000 €
  • La délocalisation du Conservatoire du Val d'Essonne pour l'enseignement artistique dans des communes membres pour 10 000 €