dronesCe premier salon dédié aux drones va permettre de réunir sur un même lieu une multitude d’acteurs différents :

  • Des entreprises qui conçoivent, fabrique et vendent des drones ou des technologies de collecte et de traitement de l’information,
  • Des entreprises issues des différents marchés applicatifs comme la sécurité, l’agriculture, les infrastructures de transport ou d’énergie, le secteur du bâtiment,
  • Des entreprises de toutes tailles en allant du grand groupe comme Thalès à la startup/TPE,
  • Des acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche,
  • Des investisseurs,
  • Des collectivités territoriales

Ce sera donc l’occasion pour tous les professionnels du secteur de rencontrer les acteurs de l’écosystème régional et local, d’échanger pour apprendre à mieux se connaître, de déceler de nouvelles opportunités et de nouer des liens plus étroits autour de projets communs.

Mais au-delà des professionnels, tous les acteurs du territoire sont conviés à cette manifestation. Je me réjouis du choix des organisateurs de consacrer une journée à l’ouverture du salon au grand public. Ainsi chacun pourra découvrir le monde fascinant des drones, profiter des démonstrations de vol et prendre part à cette dynamique qui marquera le Centre Essonne pendant ces 3 jours.

Je salue l’énergie mise dans la réalisation d’un événement qui fait la part belle à la création de synergies entre tous les acteurs du territoire et de la filière drones. Nous aurons sur l’expo 2018 un concentré de ce que le cluster Drones Paris Région cherche à faire : générer une fertilisation croisée entre toutes les composantes d’un écosystème.

Je croie au développement de ces clusters pour favoriser l’activité économique, l’emploi, la recherche scientifique, le développement des territoires et répondre à certains enjeux de société.  

Le Département soutient et encourage le cluster Drones Paris Région, mais aussi l’émergence de ce type d’initiatives dans bien d’autres domaines (le H-Lab, living-lab dédié à la valorisation de l’innovation en faveur de l’insertion social du handicap - le cluster Grand Paris Sport - le C19, cluster des jeux vidéo porté par l’ENSIIE - le projet de cluster autonomie en cours de construction - le projet centré sur le lien entre agriculture et numérique…).

Ces projets s’ajoutent aux poids lourds présents sur le territoire comme le Genopole, le pôle Teratec ou encore le cluster Paris-Saclay.

Tous ces clusters forment des leviers pour aider les territoires essonniens à se développer en créant des liens entre leurs adhérents mais aussi entre eux.

La Drones Paris Région Expo contribuera également à forger l’identité essonnienne autour de nos priorités :

  • L’Ouverture : un événement centré sur une filière spécifique, les drones professionnels, mais qui réunit une grande diversité d’acteurs économiques, de scientifiques, allant jusqu’à convier les particuliers.
  • L’Innovation : un événement pour découvrir le monde des drones et les progrès technologiques en constante évolution (capteurs, intelligence artificielle, Big Data, optique…)
  • L’Avenir : un événement qui parle de l’avenir de l’usage des drones avec une focale sur la question du transport par drone, qu’il soit à destination des colis ou des personnes, et la gestion du trafic aérien spécifiquement dédié à ce type d’appareils dont l’usage ne va que croître dans les années à venir.

C’est notamment avec ce fil commun tissé entre les territoires, les acteurs et les projets que le département de l’Essonne sera à même d’attirer les talents, les compétences et les entreprises pour alimenter le développement territorial.

La Drones Paris Région Expo fera ses premiers pas les 27/28/29 septembre, mais je suis convaincu que cette première édition sera un véritable succès qui en appellera d’autres et qu’elle formera un puissant outil au service de l’attractivité du Cluster Drones, de l’Essonne et de la Région Ile-de-France dans l’écrin particulièrement approprié qu’est le site de l’ancienne base aérienne 217.