DSC9235-INT Télécom 1280 px

Dans le cadre de ma délégation à l’enseignement supérieur et à la recherche, je me suis rendu sur le campus d’Evry, où se forment quelques 2500 futurs ingénieurs généralistes ou managers, appelés à travailler dans les secteurs utilisateurs des technologies et des applications du numérique. Ici, 94% des jeunes diplômés ont signé un contrat de travail dans les quatre mois qui ont suivi leur sortie d’école.

Le premier constat est que nous poursuivons les mêmes objectifs : favoriser l’esprit d’entreprise et l’innovation, ici dans le domaine du digital, alliant le conceptuel et l’opérationnel. Outre la complémentarité des deux formations sur ce même campus et la pluridisciplinarité de leurs programmes partagés, Télécom SudParis et Télécom Ecole de management entendent accompagner les étudiants du post-bac au doctorat, poursuivant au travers de l’Excecutive MBA, une formation professionnelle ouverte à tous les profils, chercheurs ou chefs d’entreprise.

 

 DSC9229-INT Télécom 1280 px

Titus Zaharia dirige le département Artemis relèvant des sciences et technologies de l'image numérique.

Un incubateur performant
Pour ma part, il m'importe d'être un facilitateur entre le monde économique et le monde extérieur et j'ai trouvé ici cette ambition partagée de faire de l'Essonne, un lieu de référence en matière d'innovation et de savoir-faire entrepreneurial comme le montre l'étonnant palmarès de son incubateur.
Depuis 15 ans, l'incubateur du campus est ouvert à tous porteurs de projet dans le domaine du numérique, diplômés ou non. Il a accompagné 150 start-up, générant la création de 4000 emplois dont 1300 emplois directs. L'incubateur a été classé en 2013, le 4ème meilleur incubateur dans le monde académique. Quelques beaux exemples en sont issus comme KRDS, leader français du marketing sur Facebook, LINAGORA, logiciel libre, UAVIA, système de drones, VISIBRAIN, analyse en temps réel des informations sur tweeter...

Le digital au service de la santé
Actuellement, l'équipe du département Artemis, l'un des laboratoires de recherche de Télécom SudParis, travaille sur des solutions d'imagerie et d'aides au diagnostic dans le domaine de la santé, notamment pour des reconstitutions en 3D ou des détections de pathologies.
Permettre la continuité entre la recherche fondamentale et la recherche appliquée, favoriser le transfert des innovations technologiques vers le monde économique, sont les moteurs de Télécom Sud Paris.
C'est pourquoi je me réjouis qu'un tel dynamisme aboutisse à la prochaine ouverture du nouveau bâtiment baptisé Etoile comme Espace et Technologies Ouverts pour l'Innovation des Laboratoires et des Entreprises. Financé par l'Etat, la région et le Département, ce bâtiment de 2500 m2, construit dans l'enceinte du campus, va matérialiser cette montée en puissance et viendra enrichir un territoire essonnien déjà fertile en sciences et technologies de pointe.

 DSC9231-INT Télécom 1280 px

L'occasion de visiter l’un des laboratoires de recherche Télécom SudParis qui  travaille actuellement

sur des solutions d’imagerie et d’aides au diagnostic dans le domaine de la santé, notamment pour des reconstitutions en 3D ou des détections de pathologies.

Regroupant ici son incubateur et son amphithéâtre, ce lieu dédié à la diffusion du savoir regroupera dans un même espace, une plate-forme de recherche appliquée à dominante santé en lien avec Genopole et l'hôpital Sud-Francilien ; ici, en conditions réelles dans le living-lab, son appartement témoin pour personnes à mobilité réduite, seront testées les prototypages d'impression en 3D issues du Fab-Lab et les dernières innovations d'assistance à la personne réalisées par les départements de recherche.

* Etablissements sous tutelle du Ministère de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique, Télécom Ecole de Management et Télécom SudParis sont des écoles de l'Institut Mines-Télécom, membres de l'Université Paris-Saclay.

http://www.telecom-em.eu
Télécom Ecole de Management
9 rue Charles Fourier
91000 Évry