Espaces télétravail 

Créer des lieux de travail innovants en Essonne pour mieux vivre en travaillant près de chez soi : telle est l’ambition du Conseil départemental de l’Essonne qui souhaite créer des lieux disposant de toutes les connexions les plus modernes, accueillant des travailleurs salariés ou indépendants et ayant besoin d’un espace de travail pour quelques heures ou quelques jours.

Le département est ainsi allé à la rencontre de la Seine-et-Marne, modèle de réussite et d’expertise en matière de développement des télécentres performants. Une convention a ainsi été signée mardi 18 octobre dernier entre Initiatives Télécentres 77, Seine-et-Marne Développement et Essonne Développement.

Des facteurs d’environnement convergents pour l’accélération du télétravail

Voyant les difficultés croissantes de l’accessibilité au lieu de travail, notamment dans les zones rurales marquées par les mobilités domicile-travail, le développement des équipements numériques facilitant le télétravail, et une maturité sociétale plus forte autour du télétravail et des espaces collaboratifs, l’Essonne a devant elle une opportunité à saisir pour améliorer la qualité de vie des habitants.

L’objectif de l’Essonne est donc de modéliser la réussite de la Seine-et-Marne et d’offrir aux Essonniens d’autres façons de travailler, notamment pour éviter les temps de transport souvent énormes, en rapprochant l’emploi de leur domicile. Le département vise ainsi à tisser un maillage de télécentres dans les zones urbaines comme rurales. Le plateau de Saclay, Montgeron, Igny, ou encore les pôles gare d’Etampes ou de Maisse pourraient devenir des zones pilotes mais d’autres sites pourraient être concernés en fonction des opportunités ou des candidatures potentielles.

Une nouvelle génération de centre d’affaires pour une nouvelle manière de créer et travailler 

Les transformations permises par le numérique impactent en profondeur les modes d’organisation du travail. A côté du travail à domicile, de nouvelles formes de travail à distance apparaissent, en télécentres ou en espaces de coworking, et permettent de :

  • Renvoyer une image économique dynamique du territoire en impulsant une offre innovante ;
  • Créer une offre multi-cible : jeunes et petites entreprises, télétravailleurs, entrepreneurs individuels, équipes projet ;
  • Permettre un usage flexible d’espaces pour travailler ;
  • Créer un lieu d’animation économique favorisant les échanges entre utilisateurs ;
  • Faciliter la mobilité et le télétravail.

Des lieux de travail innovants partagés, utilisables de manière flexibles

Les tiers-lieux, appelés aussi espaces de travail collaboratifs, permettent aux actifs de travailler à distance, à proximité de leur domicile, dans des lieux aussi bien équipés et aménagés que l’entreprise. Ils permettent aussi aux professionnels de type indépendant, auto-entrepreneurs, TPE de se retrouver dans des espaces de travail bien aménagés et équipés (salle de réunion, visio-conférence) et de bénéficier d’animations et d’échanges ainsi que des synergies liées au travail collaboratif.

Les tiers-lieux peuvent proposer différents types d’espace :

  • Des espaces de travail confidentiels ou partagés ;
  • Des salles de réunion de différentes tailles ;
  • Des salles de conférence ou visio conférence ;
  • Des espaces lounge/détente ;
  • Un espace cafétéria ou restauration ;
  • Ils proposent de multiples services ainsi que des équipements professionnels, tels que des accès sécurisé au haut ou au Très Haut Débit, ainsi que des équipements de bureau : imprimante, copieur, scanner, écrans, PC avec des logiciels de bureautique.