signatureMSAP28.01.17 

L’accès aux services publics dans nos territoires ruraux est chose de plus en plus compliquée.

Je me suis toujours vigoureusement élevé contre la désertification des services publics dans nos territoires. Mais il fallait aussi agir concrètement pour maintenir une offre de services indispensables à nos habitants, et notamment à ceux qui sont les plus fragiles.

C’est ainsi que lorsque nous avons décidé de construire le siège de la CCVE à Ballancourt, au cœur du Val d’Essonne, j’ai souhaité qu’il soit également conçu pour accueillir différents services publics au-delà de nos propres services communautaires.

C’est désormais une réalité puisque le 28 janvier dernier, en présence du Secrétaire Général de la Préfecture, David PHILOT, du Député de notre circonscription, Franck MARLIN, du Président du Conseil Départemental, François DUROVRAY, des Représentantes de Pôle Emploi et de la Caisse d’Allocations Familiales de l’Essonne et des élus et des forces vives du Val d’Essonne, la CCVE a officiellement intégrer le réseau national des Maisons de Services au Public.

msap logo hl rvbCette cérémonie symbolique, au cours de laquelle j’ai pu signer une convention avec nos partenaires, illustre le pragmatisme de la CCVE qui place les habitants au cœur de ses politiques publiques et sa capacité à anticiper et innover. La Maison de Services au Public du Val d’Essonne est en effet, après celle d’Evry, la seconde labellisée dans le département.

Aujourd’hui, offrant en un lieu unique l’accès à des services émanant des collectivités, de l’Etat, d’organismes sociaux, ou d’associations, la CCVE :

• améliore la proximité et l’accessibilité des services d’intérêt général,
• simplifie les démarches des usagers grâce à la polyvalence des agents d’accueil,
• facilite la transversalité entre secteurs publics en faisant travailler ensemble des agents issus de différents services,
• contribue à la cohésion sociale, économique et territoriale du Val d’Essonne,
• et développe la polyvalence comme réponse à la nécessaire réorganisation des territoires ruraux et au maintien des services publics.

Ce sont une dizaine d’organismes qui sont à l’écoute des Valdessonniens : Maison Des Solidarités, Caisse d’Allocations Familiales, Caisse Primaire d’Assurance Maladie, Caisse Régionale d’Assurance Maladie, Pôle Emploi, Mission locale, Age 91, Centre d’Information sur les Droits des Femmes et Familles, et un écrivain public.

Un espace multimédia est à disposition des usagers. Des actions collectives sont mises en œuvre régulièrement.

Une dynamique est en marche désormais et je suis convaincu qu’elle se développera au regard des statistiques de fréquentation enregistrées dès 2016 : 1 100 rendez-vous ont déjà été assurés pour les habitants à la Maison de Services au Public du Val d’Essonne.