Fibreoptique

Lors de mes déplacements sur le terrain, certains essonniens m’interrogent sur les raisons qui nous ont poussés à engager ce chantier colossal grâce auquel en 2020, chaque entreprise, chaque établissement scolaire, chaque service public et chaque habitant pourra se connecter au Très Haut Débit.

Il est vrai que c’est le chantier le plus important de tout le mandat. Ce plan est estimé à environ 119,5M€ (2017-2020), financé par le Département avec le concours de l’État, de la région Île-de-France et des intercommunalités essonniennes.

Dans l’esprit de certains, ces investissements ne seraient qu’un gadget pour permettre à des cinéphiles de télécharger des films sur internet ou aux accros aux jeux vidéo de jouer en ligne.

Ils sont bien loin du compte ! La révolution numérique a déjà commencé. Son impact est et sera aussi retentissant que fut celui de la révolution industrielle. Dès notre arrivée en 2015, François DUROVRAY, Président du Conseil Départemental et moi-même avons pris ce dossier à bras le corps, convaincus de l’impérieuse nécessité de ne pas laisser l’Essonne à la traîne face à cet enjeu de société.

Car l’accès à Internet en Très Haut Débit favorise le développement économique et participe de la création d’emplois : un des premiers critères d’implantation d’une entreprise est l’accès au Très Haut Débit. 

Grâce à la fibre, le travail à domicile peut se développer et engendrer des modes de vie impliquant moins de déplacements, davantage de consommation sur place et donc plus de vie pour les commerces de proximité. En parallèle, bien des démarches administratives doivent maintenant s’effectuer en ligne.

Demain le numérique métamorphosera la médecine quotidienne, le maintien à domicile des Personnes âgées, l’agriculture, la gestion de l’eau, le tourisme, la régulation des transports, la production d’énergies, les modes de travail, la maintenance prédictive dans l’industrie, les modes de production industrielle… Tant de domaines qui vont bien au-delà du cadre de ses loisirs et de son temps personnel.

Ce sont ces enjeux majeurs pour notre avenir et celui de nos enfants qui nous ont poussés à agir avec force et détermination et pour tous les essonniens, du Sud comme du Nord de notre Département.

Car si les opérateurs privés, bien conscients de la rentabilité de leurs investissements dans les communes très urbanisés du nord de l’Essonne, ont d’ores et déjà déployé la fibre sur une partie de ce territoire, il n’était pas possible de laisser perdurer une fracture numérique entre nord et sud essonniens. 

C’est l’Essonne toute entière qui doit entrer dans l’ère numérique, avec une égalité de traitement entre tous les habitants.

C’est pour garantir cette cohésion de tous les territoires essonniens que François DUROVRAY et moi-même avons voulu mettre en œuvre cette politique ambitieuse pour que chaque lieu de notre territoire, même reculé, devienne un centre et soit une Terre d’Avenirs.

Une politique ambitieuse, concrète puisqu’elle améliorera votre quotidien et réaliste puisque le 28 août 2018 à 14h sera inauguré le Nœud de Raccordement Optique de Morigny-Champigny, étape cruciale dans le déploiement du réseau de fibre optique du Département de l’Essonne.