Photo COPIL

En tant que président de l’Agence de l’Economie pour l’Emploi, j’accueille Jean Paul Planchou, vice Président du Conseil régional, en charge du développement économique ; Guy CROSNIER, vice Président du Conseil Départemental, en charge de la ruralité ; Jean Jacques BOUSSAINGAULT, Président du PNR du Gâtinais Français ; Philippe LAVIALLE, Président de la CCI Essonne, Zoheir BOUAOUICHE, sous Préfet d’Etampes ; et les présidents des Communautés de communes du Dourdannais en Hurepoix, de l’Etampois sud Essonne, d’Entre Juine et Renarde, du Val d’Essonne et des deux Vallées.

Vendredi 2 octobre 2015, Patrick Imbert présidait le 3ème Comité de pilotage du Pacte pour le développement du territoire sud Essonne,

L’objectif était de partager l’avancement des travaux impulsés depuis 3 ans et de valider la feuille de route de l’année 4 puisque la démarche collective animée et coordonnée par l’AEE est prolongée de 1 an à titre tout à fait exceptionnel.

Le Pacte Sud Essonne unit dans une communauté d’action plusieurs EPCI qui comptent ensemble 98 communes et s’étend donc sur la moitié du territoire essonnien, sa partie rurale et c’est là une particularité à souligner.

Une gageure que d’engager un travail de fond ensemble ! Mais nous avons relevé ce défi pour l’emploi, pour la formation et pour le développement solidaire de nos cinq intercommunalités, démontrant ainsi que la ruralité n’interdit pas, bien au contraire, d’être innovant et dynamique.

D’autres PACTES existent en Essonne, mais le Pacte Sud Essonne est le premier Pacte rural francilien, un partenariat atypique mais les résultats sont là :

5 Epci, soit 50 % du territoire départemental

17 chantiers mutualisés

2 millions d’euros d’investissement