DSC9729-TECHINNOV 1280 px

La 10ème édition de Techinnov s'est refermée sur un beau succès de fréquentation, ce jeudi 11 février.
La convention d'affaires et de financement est devenue un haut-lieu de convergence de l'écosystème essonnien et francilien de l'innovation. A vocation régionale afin de conforter les PME-PMI d'Île-de-France et de valoriser le potentiel de la région, ce forum de financement de l'innovation et du développement réunit, sur une seule journée, entrepreneurs et des financeurs franciliens.

Techinnov rassemble les industriels, les grands groupes, PME-PMI, les centres de recherche, les pôles de compétitivité, les laboratoires, les créateurs innovants et les investisseurs autour de rendez-vous concrets et efficaces, ponctués de conférences, présentations et ateliers thématiques ciblés. Co-organisé par les CCI Essonne et Val de Marne, avec l'appui financier des Conseils départementaux respectifs, Techinnov a pour objectif de susciter des relations plus fluides en dehors des circuits habituels. Et quel autre lieu qu'Orly Sud pour symboliser les nouveaux départs, concrétiser et faciliter la mise en relation ?!

La diversité des secteurs d'activités (avec les têtes de filière essonniennes en biotechnologies, Calcul Haute performance, éco-activités, optique), des types d'entreprises et de laboratoires participants et des partenaires présents favorise les échanges, multiplie les opportunités inter filières de partenariat et de développement pour les entreprises et les laboratoires.
Techinnov, c'est une journée pour trouver des financements, se faire référencer, rencontrer des partenaires technologiques, se positionner sur des marchés porteurs, soutenir des projets à fort potentiel de croissance, trouver de l'information qualifiée à forte valeur ajoutée, favoriser l'internationalisation de son activité.

 

 DSC9744-TECHINNOV 1280 px

Des villages pour les rendez-vous informels
Sous le patronage de Thierry Mandon, Secrétaire d'état chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche, cette 10ème édition a été marquée par la présence de plus en plus importante de grands comptes et de grands laboratoires, déjà implantés en Essonne : CEA, CNRS, Institut de recherche Pierre Fabre, INRIA, Thales, Ariane Espace, ADP, Safran, Sanofi, Faurecia, EDF R&D...
Cette année, la création de villages thématiques favorisant les rencontres informelles a été la grande nouveauté de cet événement : le village Donneurs d'ordres présents avec leurs équipes achats, R&D et techniques ; le village Connectivité pour l'industrie (transition numérique, IOT objet connecté, digitalisation...) ; le village Compétitivité (outil de développement domestique, export, marketing, organisation...) ; le village Compétences high-tech.

 DSC9740-TECHINNOV 1280 px

A l'heure du bilan
Placé sous le signe de la robotique et la transition énergétique, Techinnov a enregistré 1602 participants issus de 757 structures. 759 planning de rendez-vous organisés et 8 256 rendez-vous d'affaires bilatéraux organisés, soit 7% de plus que l'an dernier. C'est en moyenne, plus de 11 rdv par planning de participants sur une journée. On notera la présence de 91 start-up et 43 investisseurs, de 145 donneurs d'ordre, 176 structures de recherche publiques/privées et de 366 PME preneurs d'ordre. L'ensemble de cette participation permet d'organiser près de 8 256 rencontres individuelles sur la base de 45 264 demandes de rdv dont 10 122 bi-validés.

 DSC9709-TECHINNOV 1280 px

LES LAUREATS DE TECHINNOV

DSC 0191

Le Prix coup de cœur de « la plus belle histoire Techinnov » est allé à Philippe Castro, de LittéraL S.A.S. Présente à chaque édition depuis 2010, cette société a su nouer des projets durables et se développer grâce aux rencontres réalisées sur le salon.
Le Prix du créateur innovant est revenu à la société Zeplug (représentée par Frédéric Renaudeau), un nouveau type d'opérateur de recharge pour véhicules électriques en immeubles. Proche du modèle des câblo-opérateurs, le service Zeplug lève les freins à la recharge dans les copropriétés, un segment à très fort potentiel qui concerne 43 % des Français.
Le Prix Industry a été décerné à la société Greentropism (représentée par Anthony Boulanger), spécialisée dans la spectroscopie infrarouge pour analyse instantanée de matière organique à destination du B2B et B2C. Cette start-up a réalisé 25 rendez-vous lors de la manifestation.
Le Prix de la R&D a été attribué au Synchrotron Soleil (représenté par Philippe Deblay) qui a eu le plus grand nombre de rendez-vous reçus et validés (66 au total). Le Synchrotron Soleil est le Centre de recherches et de services à la recherche et à l'industrie pour les études de la matière vivante et des matériaux complexes, basées sur l'utilisation de lumière synchrotron.