A travers son Livre Blanc, co-construit avec  les forces vives du département, l’Essonne apporte sa contribution au développement économique de son territoire et de la Région. 

Dans un contexte de réorganisation des collectivités territoriales, il s’agit de savoir « qui fait quoi » ? En effet, la Loi NOTRe, votée l’an dernier, enlève aux départements la capacité à définir leurs propres politiques publiques en matière de développement économique. Au 31 décembre 2016, les régions seront seules à en décider. Elles pourront cependant déléguer ou signer des conventions avec les départements.

 DSC1588 Présentation Livre Blanc 1280 pxFace à ce changement institutionnel rapide, complexifié par l’inclusion du Grand Paris et la création des nouvelles intercommunalités, devons-nous accepter de voir l’échelon départemental marginalisé ? Ou bien nous saisir de cette opportunité pour participer à la construction de l’Essonne et écrire un nouveau modèle, en accord avec le futur SRDEii (Schéma Régional de Développement Economique, d’innovation et d’internationalisation). Nous avons choisi de réagir.

L’Essonne a un avenir, nous souhaitons apporter, sans attendre, des réponses aux interrogations soulevées par les sujets aussi cruciaux que l’emploi, la formation, la production de richesses locales et, ainsi, favoriser la croissance, l’attractivité et le travail en Essonne.

 DSC1585 Présentation Livre Blanc 1280 pxCet objectif, consigné dans le Livre Blanc de l'Essonne, élaboré par le Conseil départemental et Essonne Développement, était présenté mercredi 25 mai, par François Durovray, président du Conseil départemental, et moi-même, Patrick Imbert, vice-président(1), devant un parterre d’élus, d’acteurs et de partenaires économiques. Deux tables rondes étaient orchestrées et animées par Philippe Dessertine(2), économiste de renom, et Eric Revel(3),  journaliste économique, au cours desquelles, les temps d’échanges ont été proposés aux invités.

Ce Livre blanc de l’Essonne sera remis à la présidente de la Région Île-de-France, Valérie Pécresse, en septembre prochain.

 

(photo ci-contre : Présentation Livre Blanc et ouverture de la plénière. De gauche à droite, Philippe Dessertine, économiste de renom, moi-même, Eric Revel, journaliste économique, François Durovray, président du Conseil départemental de l'Essonne)

 

Une opportunité pour le Département

Notre territoire a une carte essentielle à jouer : sa position géographique et sa diversité, tant économique qu’environnementale, lui confèrent des atouts que nous devons enrichir et valoriser.

Sa pluralité appelle des décisions réfléchies et pertinentes.

Peut-on imaginer les grandes stratégies de développement, notamment économiques, se construire sans prendre en considération notre connaissance des besoins des acteurs locaux ?

Dans le nouveau paysage institutionnel, avec 13 grandes Régions, l’échelon départemental paraît le mieux à même de fournir une réponse efficiente et pertinente.

Le département de l'Essonne ne peut en être exclu et doit participer à l’écriture de ce nouveau mode de coopération. Nous devons bâtir un projet collectivement, loin des théories hors-sol, en connectant notre territoire aux attentes de ses habitants. Ce changement de modèle d’intervention de la puissance publique doit se concevoir comme une transition et non une rupture, une évolution et non une révolution.

 DSC1506 Présentation Livre Blanc 1280 px

Evolution n’est pas Révolution

Ce Livre blanc de l'Essonne  proposera, dans sa rédaction finale, d’engager cette phase de transition de l’action publique, en faveur du développement économique avec la Région, tout en veillant aux équilibres et aux attentes des Essonniens.

Il s’attachera à la contractualiser par la signature entre la région et le Département d’une charte d’engagement préalable à la réalisation du SRDEii.

La finalité de l’initiative est également d’adapter l’agence Essonne Développement aux enjeux et modalités d’intervention futures.

 

 

 D’ores et déjà, une première restitution compile les pistes de réflexion et les orientations. Pour ce faire, un panel de 80 acteurs a été auditionné par Essonne Développement sur l’organisation de l’intervention publique afin de recueillir l’expression des besoins du terrain. La démarche proposée a été d’analyser les mutations en cours et d’identifier les leviers pouvant être activés dans le cadre de la loi NOTRe pour créer ensemble et localement les meilleures conditions de soutien au développement économique. Proposer une déclinaison opérationnelle pour l'Essonne s’est élaboré selon plusieurs axes stratégiques : positionnement et affirmation de la compétitivité départementale, mise en valeur du potentiel essonnien, analyse, complémentarité et offre territoriales, tissu économique et soutien à l’innovation.

L'Essonne, vitrine pour le développement économique, la recherche et l’innovation en Ile-de-France

L’Essonne est un terreau fertile pour l’innovation et la recherche, regorgeant de projets d’envergure régionale,  nationale et internationale. Nous ne voulons pas d’une Essonne, à la marge d’une Région Île-de-France focalisée sur la Métropole du Grand Paris.

Pour rétablir l’équilibre, jouons collectif, créons des synergies concentriques entre nos territoires, et les EPCI pour garantir aux plus éloignées, une croissance harmonieuse. Allier nos forces, c’est créer de véritables marqueurs territoriaux.

Notre fine connaissance du potentiel économique local et des évaluations que nous avons des politiques publiques à mettre en œuvre, sont autant d’atouts que nous avons décidés, à travers ce Livre Blanc, mis en chantier par Essonne Développement, de mettre à la disposition du rayonnement de l’économie francilienne.

Pour aller plus loin et mieux comprendre la démarche engagée, vous pouvez télécharger le document diffusé lors de cette matinée en cliquant ici.

 
Photo ci-dessous : Présentation des 1ères pistes d'action avec Arnaud de Belenet, VP Développement économique (77), Eric revel, journaliste économique, Pierre Tambourin, Directeur de Genopole, Fanck Maistre, Manager du WAI Massy – BNP Paribas; Hubert Fontanel, Directeur adjoint de l'immobilier - Aéroports de Paris.

Voir la galerie photo sur la page facebook https://www.facebook.com/patrick.imbert.9

 DSC1666 Présentation Livre Blanc 1280 px

(1) Vice-président, délégué à l'aménagement et au développement économiques, à l'emploi, aux nouvelles technologies, à l'enseignement supérieur, à la recherche et l'innovation ; Conseiller départemental du canton de Mennecy

(2)Philippe Dessertine : membre du Haut Conseil des finances Publiques et directeur de l’Institut de Haute Finance, entre autres.

(3)Eric Revel : journaliste économique