PatrickImbertseance22.06bis

Durant la récente campagne électorale départementale j’ai vigoureusement dénoncé le désengagement de l’ancienne majorité vis-à-vis des communes de l’Essonne et la fracture qui s’est considérablement aggravée entre les communes urbaines du Nord Essonne et les communes rurales du Sud Essonne durant les 17 années de gestion départementale socialiste.

Il me tenait donc très à cœur d’agir vigoureusement et dès le début du mandat dans ce domaine. Aussi, je me réjouis que notre nouvelle équipe ait proposé dès la première véritable séance plénière du Conseil départemental un plan de relance en faveur des collectivités essonniennes destiné à impulser de nouveaux investissements publics locaux.

Ce plan doté d’un fonds spécial de 10 millions d’euros pour 2015 va relancer la commande publique envers les entreprises du bâtiment et des travaux publics. Une bouffée d’oxygène pour les entreprises de ce secteur en très grande difficulté et par conséquent pour l’emploi en Essonne.

Le Plan de Relance pour l’investissement fonde un nouveau pacte avec les collectivités locales et propose un levier pour les inciter à réaliser leurs projets et à dynamiser l'économie locale.

Ce plan concerne les 196 communes du département. Mais il concrétise notre volonté de réduire la fracture Nord/Sud et d’améliorer la cohésion territoriale de l’Essonne.

Ainsi, les très petites communes pourront réellement bénéficier de ce dispositif car nous l’avons souhaité le plus simple d’accès possible. Pas de dossier « usine à gaz » à produire et donc pas besoin d’avoir dans son personnel un Enarque pour le constituer.