ENSIIE 

La loi NOTRe a bouleversé bien des choses dans la répartition des missions entre la Région et le Département. Le soutien à l’Enseignement Supérieur et à la Recherche n’échappe par à cette nouvelle donne administrative.

La recherche et l’innovation sont essentielles en Essonne. Elles sont un marqueur fort de notre Département. Nous ne pouvions pas nous désintéresser de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche qui font partie de l'ADN essonnien. L'Essonne représente en effet 14,1% des dépenses en recherche et développement (R&D) et 12% des brevets déposés en Île-de-France. L'Essonne compte plus de 40 000 étudiants inscrits au sein de l'Université Paris-Saclay .

Le Conseil Départemental de l’Essonne se devait donc de repenser son intervention en la matière pour s'engager dans une nouvelle politique volontariste, ambitieuse et efficace dans ces domaines. Pour valoriser le potentiel scientifique et technologique essonnien, et soutenir les grands projets en développement tels que l'émergence d'un cluster drones et d'un cluster sûreté défense.

Cette volonté de la Majorité départementale s'est concrétisée par la présentation devant l'Assemblée, le 15 décembre 2016, d'une nouvelle politique pour l'Enseignement Supérieur et la Recherche recentrée sur des axes structurants pour le développement et l’attractivité du territoire, et intégrée en termes de financements au Contrat de Plan Etat Région 2015-2020.  

Cette délibération cadre a été adoptée à l'unanimité. L'opposition s'est même félicitée de notre engagement pour cette nouvelle politique ! 

Je me réjouis de cette victoire POUR l'Essonne en faveur de l'innovation, pour faire réussir notre territoire et renforcer son identité.

Le Conseil départemental de l’Essonne va ainsi mobiliser une enveloppe financière d’un montant de 60 M€ maximum pour la mise en œuvre d’opérations qui concernent la construction ou la rénovation de bâtiments ou encore la réalisation de grands équipements de recherche :

  • La pérennisation à Evry du Centre national de génotypage et du Centre national de séquençage ;
  • La construction d’une infrastructure pour les sciences du climat et de l’environnement (ICE) ;
  • La réalisation du grand équipement de recherche “Apollon Performances” ;
  • La réalisation d’un Centre de ressources et d’innovation au profit de l’École nationale supérieure d'informatique pour l'industrie et l'entreprise (ENSIIE) ;
  • La réhabilitation du Centre entrepreneurial de l’Institut d’optique graduate school ;
  • La réhabilitation de l’IUT « Les Passages » de l’université d’Evry-Val-d’Essonne ;
  • La construction d’un learning center et d’une Maison des sciences de l’Homme et de la société au profit de l’université d’Evry-Val-d’Essonne ;
  • La refondation des laboratoires de physique des 2 infinis et origines de l’université Paris-Sud (projet intitulé P2IO)
  • La rénovation du campus de la vallée d’Orsay/Bures-sur-Yvette (projet intitulé RenovalO) ;
  • La restructuration de la recherche et de la formation en sciences de la Terre de l’université Paris-Sud (projet intitulé GEODES).

En outre, l'Essonne bénéficie d'un réseau extrêmement dense d'établissements d'enseignement supérieur et de recherche qui en font sa renommée, dont deux universités (Paris-Sud et Evry-Val­ d'Essonne), faisant partie de Communauté d'universités et d'établissements COMUE Paris-Saclay.

Les universités essonniennes participent pleinement au développement endogène du territoire et à son attractivité régionale, nationale et internationale. Le Département va donc travailler à la mise en place d'une convention d'objectifs avec ces acteurs essentiels, pour formaliser un partenariat d'ensemble.

Ces conventions d'objectifs accompagneront la réalisation et la valorisation d'actions entrant dans les champs de compétence du Département, proposées et portées par les deux universités. La définition de la nature des projets à faire figurer dans ces conventions, des modalités d'intervention et de financement en investissement, feront l'objet d'un travail étroit avec les deux universités, pour un aboutissement souhaité dans le courant du second semestre 2017.

Enfin le Département s'engagera pour la promotion de la culture scientifique. Nos objectifs sont :

  • de favoriser la diffusion et l'appropriation des savoirs pour tous les Essonniens, notamment ceux qui en sont le plus éloignés, que ce soit  pour des  raisons géographiques, sociales ou culturelles
  • valoriser les richesses du département et les métiers liés à la recherche
  • rapprocher les jeunes - notamment les filles - de la science
  • instaurer  un  dialogue  entre sciences et société pour combattre l'obscurantisme
  • informer sur les enjeux et problématiques induits par les progrès, sur les avancées et applications pratiques de la science, développer le sens critique de nos concitoyens.